* *
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
19 septembre 2017, 10:39:12 pm

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Shoutbox

Dernier 5 Interventions :

jacquesloyal

12 novembre 2007, 05:03:07 pm
Etre loyal et ne pas mentir

Montrer les 50 derniers

Auteur Sujet: Réhabiliter un poncho minimaliste de Ferrino.  (Lu 247 fois)

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 412
Réhabiliter un poncho minimaliste de Ferrino.
« le: 02 avril 2017, 01:46:40 pm »
Réhabiliter un poncho minimaliste de Ferrino.

Depuis son achat voici une dizaine d'années, je tenais ce poncho pour un achat raté. Mais il est léger.
Ma première critique portait sur les 4 boutons-pression qui ne permettent pas d'abouter deux ponchos par leurs côtés.
Aucun œil aux coins ni au sommet des bras : rien qui permette de le déployer en abri suspendu contre petite pluie.
Le capuchon très simplifié n'a qu'un col assez étroit, qui peut suffire en été.



Au hasard d'une fouille dans un des coffres, je le retrouve, puis dans la perspective de compléter la longueur d'une bâche quand elle est montée au dessus d'un hamac, j'en commence le siliconage, pour obtenir au moins un étanche convenable...
Minimaliste en poids, par réduction des dimensions : 140 cm aux bras, mais seulement 108 cm en bas. Juste 106 cm de hauteur de face. Mise à plat, chaque face est à très peu près un trapèze.
La prise au vent en montagne est certes diminuée, mais trop d'inconvénients demeurent.
Les bas de pans sont libres. Je couds des boucles discrètes pour nouer des élastiques de chaque côté.



Cousu aussi de quoi lier et pendre les milieux des côtés, ce qui couvre les avant-bras. A présent on peut suspendre ou tendre un quasi rectangle, quelque peu hexagone.




Pas de ceinture pour limiter les excursions folâtres de la toile, dans le vent, ou qui vous dissimulent où vous marchez. Cousu, à l'extérieur cette fois, quatre passants pour ceinture élastique. Vu les faibles efforts en principe, là ce ne sont que du ruban gros-grain.



Question non tranchée : coudre de petites prolongations en trapèze, pour protéger davantage de la pluie mains et poignets ?

Poids final tout imprégné même l'envers des ourlets, liens de coins, ceinture élastique et pochon : environ 339 g. 126 g de plus que Luckstone, mais le service aussi est bien supérieur en ce nouvel état.
« Modifié: 05 avril 2017, 01:04:49 pm par JacquesL »

 

Recent

Membres
Stats
  • Total des messages: 4899
  • Total des sujets: 2239
  • En ligne aujourd'hui: 5
  • Record de connexion total: 37
  • (30 avril 2012, 05:00:47 pm)
Membres en ligne
Membres: 0
Invités: 4
Total: 4